Pourim De Nos Jours

Details du fichier:

Type de ressource: peoula (activite) dans: French

Ans 8 - 14

Taille du groupe 5 - 50

Temps estime: 45 minutes

Pour plus de détails...

Descargar

Pourim de nos jours.doc (41 KB)

 
Commentaires et examens

Stats:
Vues: 4489
Téléchargés: 1125

Rated 290 times
Add this file to your personal library.

Avez-vous tèlècharger ce fichier et avez-vous quelque chose à partager?
C'est l'endroit!



Bu

Montrer luniversalité de lhistoire de .


Contenu de la ressource

Le premier Pourim

Puis Aman dit au roi Ahashvérosh: il est une nation répandue, disséminée parmi les autres nations dans toutes les provinces de ton royaume (). Si tel est le bon plaisir du roi, quil soit rendu un ordre écrit de les faire périr (). Et par les courriers, les lettres furent expédiées dans toutes les provinces du roi, ordonnant de détruire, exterminer et anéantir tous les Juifs jeunes et vieux, enfants et femmes.

(Méguilat Esther, chapitre 3).

Certains dentre vous ont fait le voyage en Pologne. Tous ont, en tous cas, au moins déjà lu des récits et des témoignages sur la Shoa. La Solution Finale. Cest le plan diabolique décidé par Hitler et ses complices, que leurs noms soient effacés. Ils décidèrent den finir une bonne fois pour toutes avec le peuple Juif. Ils envoyèrent un ordre dans toutes les provinces du royaume allemand: lAllemagne à proprement parlé, les pays qui sétaient alliés à elle et les pays quelle avait vaincus. Détruire, exterminer et anéantir tous les Juifs jeunes et vieux, enfants et femmes.

Qua demandé Aman à Ahashvérosh? Aman a purement et simplement voulu une Shoa. Et Ahashvérosh a purement et simplement dit oui en lui cédant son anneau.

Et dans chacune des provinces, partout où parvinrent lordre du roi et son édit, ce fut un grand deuil pour les Juifs, accompagné de jeûnes, de pleurs et de lamentations.

(Méguilat Esther, chapitre 4).

La peur. La peur terrible sempare de chaque parent juif. La date a été annoncée. Le 13e jour du 12e mois, le 13 Adar, la foule barbare va venir nous massacrer. Ils sont remplis de haine, ils sont endoctrinés. Et rien ne saurait les calmer. Ils vont venir et nous allons tous périr, selon ce qua ordonné le décret royal. Les Juifs jeûnent, pleurent et se lamentent. Peut être cherchent-ils aussi des cachettes. Peut-être tentent-ils aussi dacheter leurs connaissances non Juives pour quelles leur laissent la vie sauve le jour du grand pogrom. On prie. On prie et on pleure.

Puis Esther revint à la charge pour parler au roi; elle se jeta à ses pieds et, en pleurant, le supplia dannuler le funeste dessein dAman () et dit comment pourrais-je être témoin de la calamité qui atteindrait mon peuple?

(Méguilat Esther, chapitre 8).

A nouveau, des larmes. Mais des larmes de soulagement et de joie, cette fois!Nous nallons pas mourir! Le décret est annulé. Plus encore, il est inversé, puisque les Juifs reçoivent lautorisation de se défendre et de tuer tout attroupement de populace qui les attaquerait (Méguilat Esther, 8-11). Nous allons vivre!!! Esther a risqué sa vie pour nous, lorsquelle sest introduite dans la cour intérieure du palais du roi, sans y avoir été autorisée. Elle a joué de son intelligence en invitant Aman et Ahashvérosh à deux reprises. Elle a demandé à Ahashvérosh dannuler son décret et elle lui a appris la vérité: elle est Juive. Ahashvérosh avait tué sa première femme pour moins que ça. Mais notre courageuse Esther est allée jusquau bout! Et nous allons vivre!

'' ''

Il y eut pour les Juifs lumière, joie, allégresse et jour de fête

(Méguilat Esther, chapitre 8).

Pourim 1953: laffaire des Blouses Blanches.

Prends le temps de lire ceci, ça en vaut le coup!

Tout le monde sait quHitler était antisémite! Mais qui sait à quel point Staline létait? Et qui est au courant quil a failli faire déporter 3 millions de Juifs dans deux régions glaciales: la Sibérie et le Grand Nord en 1953, huit ans après la fin de la Shoa?

LURSS était une véritable dictature. Tout y était contrôlé (religion, littérature, spectacles, presse, idées politiques). Ceux qui sécartaient de la ligne de pensée du Parti Communiste prenaient de grands risques: ils pouvaient être arrêtés, mis en prison, torturés, déportés dans un camp de travail où lon pouvait facilement mourir de froid (le Goulag) ou bien encore être exécuté dune balle dans la tête. Mais Staline était malin et il savait quil ne pouvait pas mettre en prison ou assassiner des gens, comme ça, juste parce quils pensaient un peu différemment des autres. Des faux procès, avec des faux témoins et des fausses preuves étaient donc mis en place pour faire croire à tout le monde que les gens arrêtés étaient de dangereux espions ou criminels. Parfois, on ne prenait même pas la peine de fabriquer tous ces montages. On écrivait de faux aveux et lon obligeait les personnes arrêtées à les signer, sous la torture ou la menace dun pistolet sur la tempe.

En ce qui concerne les Juifs, la pratique des mitsvot était fortement réprimée. Le sionisme était quant à lui assimilé à un crime politique. Donc ceux qui revendiquaient un peu trop fort leurs convictions religieuses ou politiques encouraient les peines mentionnées plus haut.

Staline procédait souvent à des transferts ou à des déportations de populations entières, que ce soit en guise de punition contre des crimes commis ou simplement en guise de prévention contre des crimes à venir.

Cette fois, en 1953, Staline avait décidé de sen prendre aux Juifs. Cest ainsi quau mois de Janvier, neuf Juifs, neuf médecins réputés furent accusés davoir assassiné des dirigeants soviétiques en ayant saboté leurs traitements médicaux. Les neuf médecins, appelés les Blouses Blanches furent arrêtés. Mais Staline ne sarrêta pas là. Les trois millions de Juifs qui vivaient alors en URSS devaient être déportés en Sibérie ou dans le Grand Nord, deux régions frigorifiques. La date du 5 Mars passe pour avoir été retenue comme date de lancement de ce transfert de population.

Le 27 Février 1953, Staline se rendit au théâtre. Il était seul dans sa loge. Ne se sentant pas très bien, il quitta le théâtre avant la fin de la pièce. Le lendemain, Staline se montra plus agressif que jamais avec ses collaborateurs. Le Dimanche 1er Mars, le dictateur resta enfermé dans ses appartements. Ses domestiques navaient pas le droit dentrer sans y avoir été appelés (cela vous rappelle til quelque chose?). Quand le soir tomba, la lumière salluma dans son bureau. Cétait donc que tout allait bien. Mais Staline resta enfermé. A onze heures du soir, on força la porte et Staline fut retrouvé allongé sur le sol, inconscient et souillé durine. Lagonie se prolonga quatre jours: Staline mourut le 5 Mars à neuf heure cinquante du matin. A Moscou, il néchappa à personne que cétait le jour même où devait avoir lieu la déportation des Juifs. Mais il y a une autre coïncidence, plus frappante encore: Le 1er Mars, jour où le maître de lURSS a subi son accident cardio-vasculaire, correspondait en 1953 à la fête juive de Pourim qui commémore léchec du génocide prévu par Aman!

(tiré du livre Le retour de la Russie, de Michel Gurfinkiel).

La morale de cette histoire

Comme cela sest déjà produit des siècles auparavant, lors de la 1ère histoire de Pourim, ' est intervenu de façon cachée pour sauver les Juifs. La fête de Pourim marque le renversement de situation. Alors que tout semblait perdu pour les Juifs, ' a fait un grand miracleet cest Aman, ses fils et tous ceux qui avaient prévu dattaquer les Juifs qui ont finalement été mis à mort. De même, en 1953, D a choisi la date de Pourim pour punir celui qui avait fait le projet de faire du mal aux Juifs. Il est difficile de parler de hasard!

Nos nous enseignent que le mois dAdar est un mois particulièrement favorable au . Sil lon est impliqué dans une affaire, il est conseillé dorganiser le procès au mois dAdar car lon dit que les bons retournements de situations surviennent souvent à cette période de lannée.

Pourquoi se déguise ton à Pourim? 

Hachem peut intervenir de deux façons dans le monde. Il peut réaliser de grands miracles bien voyants, comme cétait le cas au moment de la sortie dEgypte, par exemple. Mais Il peut aussi choisir des moyens plus discrets, comme un stupide accident cardio-vasculaire. Chacun est libre dinterpréter ce qui arrive au peuple juif comme étant le fruit du hasard ou bien comme étant laction de D . Le nom dHachem napparaît pas une seule fois dans toute la méguila. Cependant, les commentateurs expliquent quà chaque fois quà chaque fois que le mot haméleh (le roi) est écrit, il fait allusion au Roi des rois, à Hachem alors que lorsquil est écrit Ahashvérosh, on parle bien du roi de Perse. Cela montre bien quHachem ne nous a pas abandonnés et quIl sest occupé de nous, discrètement, tout le long de lhistoire de Pourim. Se déguiser, cest faire preuve de discrétion, cest se dissimuler. Cest ce qua fait Hachem à Pourim, en nous sauvant de la main du méchant Aman de façon voilée, cachée. Le fait de se déguiser à Pourim est une façon de montrer quon a bien compris quHachem, même déguisé est toujours près de nous et nous aide.

Des idées pour sinspirer

But:

Montrer luniversalité de lhistoire de .

Déroulement de la Péoula: 

Etape n1: Cacher des enveloppes dans le héder péoula. Les hanihim, divisés en deux équipes doivent en trouver le maximum. Chaque enveloppe trouvée rapporte un point à léquipe.

Etape n2: Le jury (les madrihim) récupère les enveloppes qui contiennent chacune une question écrite de façon codée (exemple: écrite en français mais avec des lettres hébraïques etc.). Les questions peuvent porter sur lhistoire de Pourim (Quel était le 2e prénom dEsther? Quel est le 1er mot de la méguila? Quelles sont les 4 mitsvot de Pourim? Quel était le prénom de la première femme dAhashvérosh? Celui de celle dAman? Qui a voulu faire un complot contre le roi? Quelle était la capitale du royaume dAhashvérosh? etc.). Pour chaque enveloppe, lépreuve est double: il faut dune part réussir à déchiffrer le code (la 1ère équipe qui y parvient gagne un point) et de lautre répondre le plus rapidement possible à la question posée (idem).

Etape n3: Apporter des déguisements. Les hanihim, déguisés, doivent jouer des petites mises en scène (sur Pourim ou autre). La mise en scène la mieux jouée, ou bien la plus drôle fait gagner des points à son équipe.

Conclusion:

De même quau cours des étapes n1 et n2, tout était caché (les enveloppes, le langage codé), toute lhistoire de Pourim repose sur lidée de ce qui est caché (le nom dHachem qui nest pas mentionné une seule fois de façon explicite de toute la méguila alors que cest Lui qui a permis que les Juifs soient sauvés; le prénom Esther qui signifie je cacherai, explication de la coutume de se déguiser etc.). De la même façon, on peut interpréter tout ce qui survient comme étant dû à un coup de chance ou bien, on peut réaliser que tout est dû à lintervention (CACHEE) dHachem. Pour les plus grands: raconter lhistoire du Pourim 1953.



Les ressources relatées peuvent etre trouver sous:
» All > Am Yisrael > Destinée
» All > Le calendrier juif > Pourim
Visitor Comments: