Seul Contre Tous

Details du fichier:

Type de ressource: peoula (activite) dans: French

Ans 8 - 16

Taille du groupe 10 - 30

Temps estime: 60 minutes

Pour plus de détails...

 
Commentaires et examens

Stats:
Vues: 3529
Téléchargés: 621

Rated 146 times
Add this file to your personal library.

Avez-vous tèlècharger ce fichier et avez-vous quelque chose à partager?
C'est l'endroit!



Bu

Le message à transmettre:

La décision du collectif nest pas toujours la bonne. Il nexiste pas de situation dans laquelle on doit sempêcher de réfléchir et de trouver les raisons qui nous sont propres. Il faut être prêt à se lever pour les idéaux qui nous portent mais sil faut être seul.


Contenu de la ressource

BNE AKIVA DE FRANCE

La Vaadat Hinouh présente

''

'' ',

' !

Tout dabord, un grand merci à Hashem pour linspiration de cette hoveret.

Le sujet de cette semaine est un sujet que nous côtoyons très souvent: peut on se mettre à dos un groupe pour un idéal qui nous est cher?

Quelles sont les limites de nos convictions?

Cest une question intéressante et importante à se poser. Notre massoret, tradition nous indique le chemin à suivre, même seul nous devons nous opposer aux groupes pour le Emet, le chemin de la vérité.

Hevré, le mahané se rapproche très rapidement et chaque hanih qui part au mahané est le signe de la bonne santé de notre mouvement et du bon travail de chacun dentre vous. Nous espérons tous que ce mahané va être rempli à tous les niveaux: de hanihim et de bons moments. A vous en particulier, vous qui êtes proches des hanihim de ramener le plus de monde. Nous savons que nous pouvons vous faire confiance.

QuHakadosh Barouh Hou vous envoie beaucoup de réussite dans toutes vos démarches, en particulier celles pour le mahané.

Bonne continuation et à bientôt au mahané!

Noubliez pas:

Enseigne toujours avec amour.

La réussite tappartient.

Bevirkat Torah VaAvoda,

BeOz Kadima Bné Akiva!

La Vaadat Hinouh

Kislev 5767

Un peu de homer: 

Dans la cest en général le collectif qui passe avant le particulier. Mais cela ne signifie pas que nous devons nous comporter comme des moutons de Panurge, imiter les gens qui nous entourent sans aucune réflexion personnelle. A plusieurs reprises nos ancêtres nous ont montré le chemin à suivre: parfois la collectivité se trompe de direction et il est bon à titre individuel de réagir et même de se révolter.

Commençons par le premier exemple dune personne qui décide de se distinguer des gens qui lentourent: . Alors que tous les peuples à son époque sont , rendent des cultes à des idoles, il est le premier à dire quil y a un D unique. Cette idée est révolutionnaire pour lépoque. est celui qui refuse de suivre son entourage et qui convainc les autres de lexistence dun D unique. Le midrash nous enseigne qu et chacun de leur côté avaient lhabitude damener des gens à se convertir en leur expliquant la grandeur d'.

Le second exemple que lon trouve dans la dun individuel qui se révolte contre le collectif au nom dHashem est .

Dans la -, envoie des explorateurs en pour visiter le pays et raconter ensuite au peuple dIsrael qui les attend dans le désert les merveilles qui les attendent. Contre toute attente, dix explorateurs sur douze se plaignent du pays et montent le peuple contre lentrée en Israel. Selon eux, la terre est pleine de géants et de peuplades armées et fortes: impossible de la conquérir.

Seuls et contredisent les paroles de leurs compagnons:

" " ' '

fit taire le peuple soulevé contre et dit: montons, et montons-y et prenons-en possession car certes nous en serons vainqueurs. Bamidbar, XIII, 30

montre quil a une confiance totale en ': cette terre étant promise au , elle lui sera donnée. Fort de cette promesse, ne recule pas et le premier prend la parole devant le peuple tout entier. le rejoint et ensemble ils essayent de convaincre tout le peuple:

" :

' :

' ' "

' '-'

Ils parlèrent à toute la communauté des en ces termes: Le pays que nous avons parcouru pour lexplorer, ce pays est bon, il est excellent. Si ' nous veut du bien, il saura nous faire entrer dans ce pays et nous le livrer, ce pays qui ruisselle de lait et de miel. Mais ne vous mutinez point contre '; ne le craignez point, vous, le peuple de ce pays, car ils seront nôtre pâture: leur ombre les a abandonnés et ' est avec nous, ne les craignez point. Bamidbar, XIV, 7-9

Et la réaction du peuple est immédiate:

" " ' '

Or toute la communauté se disposait à les lapider. Bamidbar, XIV, 10

et connaissent bien le et ses réactions qui peuvent être violentes. Ils sy confrontent néanmoins pour eux limportant est de suivre le chemin du , le chemin de vérité.

Le troisième exemple où lon voit la révolte dun individuel contre le collectif est lhistoire de . Après la tentative de à vaincre par le biais de qui na pas réussi, il envoie des filles de se prostituer au sein du peuple.

' ordonne à de tuer tous ceux du peuple qui se livrent à cette débauche: aucune réaction. Et cest à ce moment quun homme dIsrael, , prend une , Midianite et se livre à la débauche au milieu du camp devant tout le monde. et le peuple ont la réaction suivante:

" " ' '

Cependant, quelquun des savança, amenant parmi ses frères la Midianite, à la vue de , à la vue de toute la communauté dIsraël, qui pleuraient au seuil du Ohel Moed. Bamidbar XXV, 6

et le peuple se lamentent et pleurent. Cest à ce moment que réagit:

" :

" ' '-'

A cette vue, , se leva du milieu de la communauté, arma sa main dune lance; entra sur les pas de lIsraélite, dans la tente et les perça tous deux, lIsraélite ainsi que cette femme, quil frappa au flanc, et le fléau cessa de sévir parmi les . Bamidbar XXV, 7-8

Lacte de entraîne la réaction du peuple. En réponse à son acte ' lui donne son alliance de paix:

" ' :

:

" ' '-'

' parla ainsi à :

a détourné ma colère de dessus les , en se montrant jaloux de ma cause au milieu deux, en sorte que je nai pas anéanti les dans mon indignation.

Cest pourquoi tu annonceras que je lui accorde mon alliance de paix. Bamidbar XXV, 10-11

Le commentateur pose la question de savoir quelle est cette alliance de paix qu' lui donne. Sa réponse est qu' va le protéger des gens qui avaient soutenu : très souvent, lorsquon agit pour le bien on nest pas soutenu et fortement critiqué. La promesse d' est de toujours soutenir ceux qui recherchent le .

Le quatrième et dernier exemple proposé est lexemple d , Ezra le scribe. Il est le chef religieux au moment de , du retour de la première diaspora des juifs en Israël à la suite de la destruction du premier , Temple. Il va sopposer contre tous les notables et les du peuple: il est rentrer sur sa terre pour faire régner la '.

" ' " ' '

Car avait disposé son cœur à étudier la doctrine d' et à pratiquer de même quà lenseigner dans la loi et le droit. Ezra VII, 10

En effet, au cours de lexil en Babylone, beaucoup de mariages mixtes eurent lieu, en particulier chez les notables et . ordonne que sous trois jours les couples mixtes se présentent à lui. On se doute que cette mesure ne fut pas acceptée facilement par tous. a préféré à servir ' que de montrer une quelconque complaisance avec ces couples mixtes. Pour plus de détails, lire les ' ', du livre d .

Lensemble de ces exemples illustrent le fait que le respect de la peut amener à des situations difficiles à vivre, car elles amènent un individu à être en désaccord, voire à sopposer au collectif.

Le message à transmettre:

La décision du collectif nest pas toujours la bonne. Il nexiste pas de situation dans laquelle on doit sempêcher de réfléchir et de trouver les raisons qui nous sont propres. Il faut être prêt à se lever pour les idéaux qui nous portent mais sil faut être seul.

Des idées pour sinspirer

But:

Quatre personnalités qui se motivent par idéal

Déroulement de la Péoula: 

Organiser quatre différents groupes:

1. Avraham

2. Calev et Yéhoshoua

3. Pinhas

4. Ezra

Chaque groupe va devoir découvrir des caractéristiques de son personnage: son histoire, ses qualités, où en parle- ton

Le but est que chaque hanih à la fin de la péoula connaissent lhistoire de ces hommes qui ont agit par idéal. Expliquer aux hanihim que limportant est de faire ce qui est bien même si les pressions extérieures se font diverses.

But:

Agir par idéal et non pas par pression sociale

Déroulement de la Péoula:

Commencer par raconter lhistoire suivante à vos hanihim:

Hier, alors que je marchais dans la rue, une vieille femme sest faite embêter par un groupe de jeunes: ils narrêtaient pas de se moquer de sa façon de marcher, de ses habits dune autre époque, de son grand âge.

Ils ont commencé à lui jeter des papiers gras sur elle et enfin lun dentre eux a même réussi à lui piquer son sac.

Alors moi qui étais là, bien sur, je me suis tout de suite mis à courir après le type, je lui ai cassé la figure et jai rendu le sac à la vieille dame.

Demander ensuite aux hanihim ce qui selon eux est vrai et ce qui au contraire est faux. Pourquoi?

Préparer des dizaines de situation où lon ne sait pas vraiment quoi faire, doit on agir et se mettre à dos ses copains ou bien laisser passer la situation?

Finir par jouer avec son co-madrih une petite mise en scène dun des quatre exemples du homer: expliquer les différents exemples de laTorah qui nous indiquent le chemin à suivre.

'

'

Il est bon de rendre grâce à Hashem

De chanter en ton nom, oh D suprême

Dannoncer dès le matin ta bonté

Et ta bienveillance pendant les nuits

Psaume 92



Les ressources relatées peuvent etre trouver sous:
» All > Bein Adam l'Chavero > General
» All > Am Yisrael > Unité
» All > Entre l'homme et lui-meme > Guevoura-Heroisme
» All > Bnei Akiva > Ideologie
Visitor Comments: