Categoria

Les Guerres D'israel

File details:

Resource Type: Peula in: French
Age: 8-14
Group Size: 5-20
Estimated Time: 60 minutes

Further Details...

Download

Download this file (470 KB)

Comments & Reviews

Stats:
Viewed: 5147
Downloaded: 1524

Rated 267 times
Add this file to your personal library.

Hai scaricato questo file e hai qualcosa da condividere?
Questo è il posto!


Resource Goal

Le message à transmettre:

Notre objectif est que les hanihim apprennent sur les différents conflits militaires auxquels Israël a du faire face dans son histoire.

Parler aussi des particularités de larmée Israélienne.


Resource Contents

En 1949, à la veille du premier anniversaire de lEtat dIsraël, la Knesset décide dinstituer un jour de souvenir de tous les soldats morts pour lindépendance. Le 4 Iyar est alors appelé Yom HaZikaron, jour du souvenir.Au fil des années, en raison des différentes guerres, cette journée est dédiée à tous les militaires israéliens morts dans lexercice de leurs fonctions, ainsi que, plus récemment, aux victimes du terrorisme.

Cette journée commence en Israël la veille au soir par une cérémonie officielle devant le Kotel. Une flamme est allumée et le chef de létat rappelle la mémoire de ces hommes et femmes. Le lendemain dans la journée, une cérémonie a lieu au cimetière militaire du Har Hertzl, mont Herzl., à Jérusalem. A 11h retentit dans tout le pays une sonnerie de deux minutes. Le pays entier sarrête et tout le monde observe deux minutes de silence.Ce jour est, en Israël, perçu comme une journée de deuil national: dans toutes les écoles on parle des disparus et tout le pays se trouve dans les cimetières militaires.

Cette année, un nouveau nom a été ajouté à tous ceux des disparus: Johann Zerbib. Originaire de Mont-Rouge, il a grandi et a fait sa scolarité à lécole Yabné-Paris. A lâge de 18 ans, son bac en poche, il est monté en Israël réaliser son rêve sioniste. Après un an passé à la Mehina de Bar Ilan, il sest engagé sous les drapeaux dans lunité combattante délite Nahal. En juin 2006, alors quil était censé terminer son service, il a décidé de le prolonger.

Lors de la seconde guerre du Liban en Juillet 2006, lunité de Johann est envoyée au Liban. Le shabbat 12 août, à la veille du cesser le feu, la maison dans laquelle Johann se trouve est bombardée par des terroriste du Hezbollah. Johann y est tué sur le coup. Il est enterré au cimetière militaire dAshdod quelques jours plus tard.

Une amie denfance racontait que Johann était la fierté de sa famille et de sa communauté de Mont-Rouge: il était allé jusquau bout de ses rêves; monter en Israël et protéger son peuple. Il laisse ses parents et trois petits frères.

Yihé Zihrono Barouh, que son souvenir soit bénédiction.

Noubliez pas:

Enseigne toujours avec amour.

La réussite tappartient.

Un peu de homer:

Létat dIsraël est crée en mai 1948. Le lendemain de sa création commence la guerre dindépendance qui va durer un an. Depuis sa création Israël a connu presque tous les 10 ans une guerre qui va à chaque fois profondément marquer lidentité des habitants du pays.

  • 1948-1949: guerre dindépendance.

Cette guerre débute en réalité quelques mois avant la déclaration dindépendance: des mois auparavant des brigades arabes armées attaquent les habitants du yishouv juif. Tout est fait pour les démoraliser et pour empêcher leur retour et installation en erets Israël.

Le lendemain de la déclaration de lEtat Juif, tous les pays arabes entourant le territoire israélien lui déclare la guerre. A chaque frontière se trouve un autre pays en guerre sur un front différent: lEgypte, la Jordanie, le Liban, la Syrie et même lIrak combattent le jeune Etat.

Cest une guerre particulièrement meurtrière: 6000 soldats vont être tués alors que le pays na que 600000 habitants à lépoque. La glorieuse armée Tsahal que nous connaissons aujourdhui nest alors quune petite armée munie de faibles armes.

Cette guerre est aussi la guerre qui va définir les premières frontières de létat Hébreu. En 1949, au cessez le feu, Israël ne possède ni la bande de Gaza qui reste aux Egyptiens, ni les régions de Yéhouda veShomron qui sont sous contrôle jordanien. Le plus douloureux est la séparation de Jérusalem entre une partie Israélienne et la partie la plus importante, celle de la vieille ville et du Kotel restée aux mains des jordaniens.

  • 1956: Crise de Suez

En juillet 1956, lEgypte privatise le canal de Suez permettant aux bateaux de ne pas contourner lAfrique pour arriver de Méditerranée en Inde. En le privatisant, il empêche par la même occasion aux bateaux israéliens de passer par le canal.

LAngleterre ainsi que la France, jusquà là actionnaires majoritaires du canal, décident de lancer une offensive afin de le dénationaliser. A la même période, des terroristes égyptiens franchissent en permanence la frontière et viennent perpétrer des attentas en Israël. Israël prends alors la décision de venir en aide à lAngleterre et la France ce qui va lui permettre aussi de nettoyer la bande de Gaza et le Sinaï des terroristes qui sy cachent.

Loffensive commence le 29 octobre 1956, et larmée israélienne atteint très rapidement le canal de Suez après avoir conquis Gaza et le Sinaï. Mais une crise internationale se déclare et les Etats-Unis ainsi que lUrss votent à lOnu une motion de censure à légard dIsraël. Tsahal est alors obligée de se retirer le 10 novembre de tout le territoire vaincu. Une force de lOnu vient alors se positionner dans le désert du Sinaï pour protéger Israël des terroristes arabes.

Mais cette opération a quand même été bénéfique pour Israël: elle lui a permit de détruire une partie importante de larsenal Egyptien ainsi que de recevoir des armes de la France en raison de leur engagement. Cest ainsi que Tsahal reçoit ses premiers avions à réaction.

  • 1967: guerre des Six Jours

Les premiers mois de 1967, sont des mois remplis de peur dune attaque massive des pays arabes. Sous la pression de lEgypte, lOnu est obligée de retirer ses forces du Sinaï et tout le monde sattend à un conflit majeur. En Israël lemot dordre est: Il faut empêcher une nouvelle Shoah.

Le 5 juin 1967 à 5h00 du matin commence loffensive surprise de Tsahal sur tous les pays arabes avoisinants: laviation de lEgypte est complément détruite en quelques minutes, puis cest au tour des forces de terre dattaquer sur tous les fronts.

En six jours, lEtat dIsraël conquit le plateau du Golan, Yéhouda veShomron, la bande de Gaza, le Sinaï et Jérusalem Est. Jérusalem est enfin réunifiée.

Cette guerre est suivie avec allégresse de part le monde. Cest une guerre-miracle. Le monde entier est bluffé par le coup de maître de la jeune armée Israélienne.

  • 1973: guerre de Kippour

Durant lété 1973 les services secrets israéliens craignent une attaque dune coalition arabe. Mais ces informations ne sont pas assez prises au sérieux et le 6 octobre 1973, jour de Yom Kippour, alors que tout le pays se trouve dans les synagogues en ce jour solennel, les troupes égyptiennes et syriennes passent les frontières.

Sensuit une période de crise dans le pays: différents pays arabes comme la Tunisie, la Libye, le Maroc, le Soudan participent à leffort de guerre. Tous les soldats israéliens sont mobilisés et larmée essuie de nombreuses pertes.

Après trois semaines de conflit, un cessez le feu est imposé par Israël afin de permettre un rapprovisionnement en armes. Après ce cessez le feu Israël réussit changer le cours de la guerre. Grâce à différentes offensives Israël réussit à détruire les différentes armées arabes et à gagner la guerre.


Pourtant, malgré cette victoire, la guerre de Kippour est celle où il y a eu le plus grand nombre de pertes dans larmée. Cest une guerre qui encore aujourdhui est la plus douloureuse dans le cœur des Israéliens. 

  • 1982: opération Paix en Galilée

Depuis le milieu des années 1970, de nombreuses tensions existent entre Israël et le Liban. Plusieurs opérations militaires ont lieu au sud-Liban.

En 1982 à la suite de la tentative dassassinat de lambassadeur Israélien à Londres par un commando palestinien, Israël bombarde les camps de lOlp présents au Liban. En guise de représailles, lOlp bombarde la Galilée. Une offensive est alors lancée au Liban en juin 1982.

Lobjectif de cette guerre est de faire arrêter les tirs de lOlp. Larmée Israélienne entre au Liban et progresse jusquà Beyrouth. Une bonne partie des forces de lOlp sont alors détruites. 

Larmée Israélienne va rester au Sud-Liban pour une période de 19 ans et en mars 2001 se retire du Liban. Des dizaines de soldats sont tués à cette frontière par des terroristes pendant toutes ces années.

  • Les deux intifadas: 1987 et 2000

Israël va vivre à deux reprises des périodes de guerre à lintérieur des terres avec les populations arabes palestiniennes. La première fois en 1987 les palestiniens jetaient des pierres sur les soldats Israéliens.

En septembre 2000, les soldats sont attaqués par des balles et des terroristes sinfiltrent dans le pays et sexplosent en faisant de nombreuses victimes civiles et militaires. 

  • 2006: la deuxième guerre du Liban

Fin juin 2006, le soldat Guilad Shalit est kidnappé dans la bande de Gaza. Tsahal lance alors une opération militaire afin de le retrouver. En réponse à cette opération le Hezbollah bombarde le nord dIsraël.

Le 12 juillet 2006 deux soldats sont capturés au nord dIsraël par une incursion de terroristes du Hezbollah. Une guerre est alors déclarée afin de libérer ces soldats et arrêter les bombardements de roquette sur le nord du pays.

Les violences se sont arrêtées au Liban le lundi 14 août 2006 avec l'application d'une partie des mesures de la résolution 1701(2006) de l'ONU.

Cette guerre est très mal menée et laisse un goût très amer à la population israélienne: 174 soldats sont tués lors de ce conflit.

Le message à transmettre:

Notre objectif est que les hanihim apprennent sur les différents conflits militaires auxquels Israël a du faire face dans son histoire.

Parler aussi des particularités de larmée Israélienne.

Des idées pour sinspirer

But:

Expliquer aux hanihim les valeurs de Tsahal

Déroulement de la Péoula:

Organiser différentes épreuves de type militaire.

A chaque fois que les hanihim réussissent une épreuve ils reçoivent une carte avec une qualité différente des soldats de tsahal: la camaraderie, la bravoure, le courage

Terminer par raconter aux hanihim ce quest que larmée en Israël ainsi que les différentes guerres que le pays a vécu.



Visitor Comments: