Le Sionisme Politique

Detalhes do ficheiro:

Recurso Tipo: Peula - Atividade em: French
Idade: 9-17
O tamanho do grupo: 5-20
Tempo estimado: 60 minutos

Mais detalhes...

Baixar

Baixe este arquivo (34 KB)

Comentários e críticas

Estatística:
Visto: 3426
Transferido: 786

Rated 248 times
Add this file to your personal library.

Será que você baixar esse arquivo e você tem algo para compartilhar?
Este é o lugar!


Recurso Conteúdo

LE SIONISME POLITIQUE

 

Le but sera ici de sensibiliser les Hanihim sur le fait que l'idée d'un état juif naquit il y a tout juste 100 ans en 1895. A cette époque, éclate "l'affaire" qui secoua cette fin de 19e siècle: L'affaire Dreyfus. Le capitaine français Alfred Dreyfus accusé de trahison et de collaboration avec le voisin Allemand est déchu de ses fonctions, dégradé et enfin exilé. Parmi les nombreux journalistes présents, deux se détachent de par leur personnalité. Emile Zola dénonce le gouvernement en écrivant une lettre ouverte au président de la République le 13 janvier 1898. Une lettre d'autant plus célèbre qui porta pour titre "J'accuse...".

Une autre personnalité décide "d'accuser" à la suite de cette affaire. Il s'agit de Théodore Binyamin Zeev Herzl né en 1860 à Budapest (Hongrie). Après avoir émigré à Vienne en Autriche en 1878, il fait des études de droit puis décide finalement de devenir écrivain et journaliste. Il est alors envoyé comme correspondant officiel d'un des plus grands journaux Autrichien à Paris: capitale de la France pays des droits de l'homme, de la liberté, de l'égalité, de la fraternité. Pourtant à la sortie du procès Dreyfus, Herzl entend la population parisienne s'écrier: "A mort les juifs". C'est alors qu'il accuse non seulement cette masse hystérique mais également sa propre personne et son propre peuple. En effet, à la suite de la révolution française en 1789,  deux sortes de courants de pensée s'étaient formés au sein des différentes minorités d'Europe. Certains demandaient l'égalité des droits, d'autres aspiraient à l'indépendance. C'est vers la première tendance que les juifs se dirigèrent de façon générale. Ainsi cette émancipation des juifs entraîna une assimilation de ces derniers et ceci de façon radicale. Herzl fit également partie de ces individus qui pensaient que l'assimilation était la meilleure des choses pour la survie des juifs. Il ne fallait en aucun cas que les juifs forment "un peuple parmi d'autres peuples".

Pourtant quelques années plus tard, il change totalement d'optique sur la question, "accuse" son ancienne position et va jusqu'à écrire un livre qui aura pour titre "L'état juif". Le peuple juif se doit de mener son destin de façon autonome par la création d'un état indépendant. "Nous sommes un peuple. Notre antique mot d'ordre à toujours été: L'an prochain à Jérusalem. Il s'agit maintenant de le réaliser". C'est en ces termes que Herzl ouvre le premier congrès sioniste à Bâle en 1897. Le défi sioniste est ainsi lancé.

En réalité, l'idée de sionisme apparut bien avant l'ère Herzl, mais il fut le premier qui en parla de façon aussi sérieuse. C'est pour cette raison que le jour où David Ben Gourion proclama l'indépendance de l'Etat d'Israël le 14 mai 1948, 5 Iyar 5708, le portrait de Binyamin Zeev Herzl honorait de sa présence la salle qui fit office de première Knesset (parlement Israélien).

 

HEVRAYA ALEPH

 

But: Le madrih doit s'efforcer de faire découvrir à ses Hanihim, qu'un beau jour, il n'y a pas si longtemps, un homme eut l'idée de créer un état juif pour que nous puissions aujourd'hui vivre  librement tout en étant maître de notre destin. De plus, il serait bon de montrer qu'une fois l'idée proposée d'autres hommes combattirent de toute leur force pour pouvoir faire prendre un bon départ à cet état nouvellement crée. Les deux personnages abordés seront Herzl ainsi que Ben Gourion. L'un fut le précurseur de l'état, l'autre son fondateur.

 

Matériel: On devra se procurer une grande photo de chacune de ses deux personnalités. Ainsi qu'une phrase célèbre de chacun d'entre eux. Par exemple pour Herzl: "Si vous le voulez, ce ne sera pas un rêve". Ou pour Ben Gourion: "Il y a deux moments importants dans ma vie: Le deuxième, le fait d'avoir proclamé l'indépendance de l'Etat d'Israël, le premier, d'avoir pour la première fois de ma vie labouré la Terre d'Israël. Le Madrih devra également préparer quelques indices sur la vie de chaque personnage. Enfin une liste de questions générales sur Israël ainsi qu'une liste de jeux d'intérieur d'épreuves etc..(Ceci mettra en valeur l'imagination extraordinaire de nos excellents madrihims)

 

Déroulement: Le  madrih devra recouvrir le portrait ainsi que la phrase du personnage de plusieurs morceaux de papier de façons à former un puzzle sur la photo et la phrase. Séparer le Chevet en deux équipes et distribuer à chacune d'entre elles un portrait ainsi que la phrase qui s'y rapporte. Chaque équipe, lorque son tour vient doit essayer de découvrir le personnage mystérieux. Le Madrih pose une question ou impose une épreuve . En cas de bonne réponse ou de succès à l'épreuve, l'équipe obtient le droit de retirer une pièce du puzzle blanc afin de découvrir le personnage mystérieux ainsi que la phrase le personnalisant.

L'Equipe vainqueur est celle qui découvrira la première son portrait ainsi que sa phrase. A la fin de Peoula, le Madrih devra impérativement expliquer aux Hanihim en quoi ces personnages furent tellement important dans le déroulement de l'histoire du peuple juif.

 

HEVRAYA BETH

 

But: Faire comprendre aux hanihims pourquoi le peuple juif a tellement besoin d'une terre. Pourquoi personne n'avait soumis l'idée plus tôt et ceci de façon concrète. Enfin, comment cela se fait-il que Herzl ait changé d'orientation en ce qui concerne la vie que devait mener le juif de l'époque et ceci du jour au lendemain.

 

Moyen: En cette période de campagne électorale quoi de mieux qu'un débat entre deux partis politiques. Le premier soutiendra le candidat Herzl d'avant 1895. Quand au deuxième, il soutiendra le Théodore Herzl d'après 1895.

 

Matériel: La création de tracts, de brassards, d'affiches, de drapeaux, de chapeaux est nécessaire. Tout ceci représentant chacun des deux partis. Il serait également amusant de confectionner une tenue d'homme sandwich pour chaque parti.

 

Déroulement: Séparer le Chevet en deux parties égales qui représentent chacune l'un des deux partis politiques. Le premier groupe devra présenter et défendre le Herzl d'avant 1895 par une chanson, un slogan... et enfin devra énoncer les différents points de vue du programme représentant leur position. Ensuite, le deuxième groupe fera de même. Il est conseillé de faire citer les arguments des deux partis de façon alternée, c'est à dire, que chaque équipe donnera un argument puis laissera la parole au parti opposé. En ce qui concerne les fameux arguments ils traiteront des thèmes suivants: Le premier groupe représentera la volonté chez les juifs de s'émanciper et de s'assimiler aux différentes sociétés européennes. Le deuxième défendra le désir chez les juifs de vivre libre et indépendant dans leur propre terre.

 

 

 

 

 



Recursos relacionados pode ser encontrada em:
» Todas > Bnei Akiva > Ideologia
» Todas > Pessoas no Movimento > Sionismo Geral
Visitor Comments: