Yeroushalaim

Detalhes do ficheiro:

Recurso Tipo: Peula - Atividade em: French
Idade: 8-167
O tamanho do grupo: 10-20
Tempo estimado: 60 minutos

Mais detalhes...

Baixar

Baixe este arquivo (634 KB)

Comentários e críticas

Estatística:
Visto: 4427
Transferido: 1353

Rated 218 times
Add this file to your personal library.

Será que você baixar esse arquivo e você tem algo para compartilhar?
Este é o lugar!


Objetivo de Recursos

Le message à transmettre:

Expliquer ce quest véritablement le Kotel et pourquoi il est devenu un symbole et un pôle pour le judaïsme de Galout.

But:

Conduire les hanihim en erets Israël, au cœur de Jérusalem, dans la vieille villle. Les hanihim doivent sentir quils ont fait le voyage et quils sont réellement face au Kotel.


Recurso Conteúdo

BNE AKIVA DE FRANCE

La Vaadat Hinouh présente

"

' !

Des milliers de jeunes venant des quatre coins dIsraël qui dansent dans les rues de Jérusalem au son de musique hassidique: ainsi se déroule à Jérusalem.

Le " est le jour où en 1967 les soldats de Tsahal entrèrent et conquirent la vieille ville tombée en 1948 aux mains des Jordaniens.

Cest en cette même journée que le , le mur occidental, fut de nouveau accessible au peuple juif.

Nos décidèrent de faire de cette journée un jour de fête et de louanges à ' qui nous a permis de rentrer sur notre terre.

En attendant de pouvoir danser dans les rues de essayons au mieux de nous réjouir pour les 40 années de la réunification de notre capitale éternelle.

En remerciant ' pour son aide continuelle durant toute cette année. Bonne chance à tous pour cette dernière ligne droite avant la fin de lannée.

!!!

Noubliez pas:

Enseigne toujours avec amour.

La réussite tappartient.

Bevirkat Torah VaAvoda,

BeOz Kadima Bné Akiva!

La Vaadat Hinouh

Iyar 5767

Un peu de homer: 

Jérusalem est selon la , tradition, le centre du monde: cest sur le , mont du Temple, que se trouve la , la pierre à partir de laquelle le monde fut crée.

On entend parler la première fois de Jérusalem comme dans lhistoire de la . Cest vers cet endroit quest envoyé Avraham et cest là-bas quil va faire le sacrifice dun bélier. ( ")

Cest ensuite Yaakov qui va, lors de sa fuite de son frère, passer la nuit au même endroit. ( ")

Puis, on nentend plus parler de Jérusalem jusquau retour du peuple dIsraël sur sa terre. Et cest le roi David qui va conquérir la ville et en faire la capitale dIsraël. Il se bat contre les Jébuséens et prends la ville par les armes. 

Non seulement il comprend limportance stratégique de Jérusalem comme capitale, mais il la transforme aussi en capitale spirituelle: cest lui qui fait amener le à Jérusalem. Il construit la première Jérusalem, , la cité de David, juste en dessous des monts Tsion et du Temple.

Ayant conquis et unifié Israël par les armes, il ne reçoit pas la mission d' de construire le . Et cest son fils, le roi qui le construit.

Après la mort de et le schisme entre les royaumes de Juda et dIsraël, malgré toutes les tentatives, Jérusalem reste le centre névralgique du peuple juif: cest là que se trouve le , la grande assemblée et cest donc là que se tournent toutes les demandes.

Même quand les territoires aux alentours sont pris aux mains dIsraël, Jérusalem nest pas conquise et reste la fierté du peuple juif. Et cest justement pour cette raison que la majorité des prophéties du peuple juif sont en rapport avec Jérusalem: il faut faire attention de ne pas la perdre.

De la même manière, le deuil sexprime par Jérusalem: le jour le plus triste pour le est le jour où Jérusalem est détruite. Jérusalem nest pas seulement une ville, cest tout un symbole: cest elle qui signifie lindépendance de la nation juive. Chaque exil est un exil de Jérusalem et quand nous prions, nous prions en direction de Jérusalem.

Après avoir été exilés pendant près de 2000 ans, le peuple juif peut enfin rentrer su sa terre. Mais, le cœur du pays est toujours sous le joug des nations: les juifs ne peuvent que très difficilement aller prier au Kotel, seul vestige de la muraille du second .

Au moment de la guerre dindépendance, une guerre très difficile a lieu à Jérusalem: la vieille ville est assiégée et durant de nombreuses semaines ses habitants vivent dans des conditions extrêmement pénibles. Après une bataille de plusieurs jours la vieille ville tombe sous les mains des jordaniens. Ils chassent tous les juifs de la vieille ville et détruisent tous les bâtiments. Le , lui, est transformé en dépotoir.

Au moment de la guerre des six jours en 1967, une occasion unique se présente à larmée israélienne: prendre la ville des mains des jordaniens. Et cest ainsi que le " larmée israélienne pénètre au sein de la vieille ville.

Les soldats entrent par la porte des Lions dans la vieille ville, ils prennent le Mont du temple et continuent leur avancée: ils cherchent le . Ce nest que quelques heures plus tard que les parachutistes vont enfin arriver devant ce mur. Cest un moment de joie mêlé de tristesse et de grande émotion.

Laumônier des armées, le Rav Shlomo Goren sonne du et récite la de ainsi que la de récitée habituellement le jour de . Les soldats pleurent devant le mur mais se remettent tout de suite au combat, Jérusalem doit être complètement libérée.

On raconte que Rabbi Lévi-Yitshak de Berditchev se mit en colère lorsquil lut le contrat de fiançailles de son fils. Le scribe avait noté que le mariage aurait lieu à la date prévue à Berditchev. Rabbi Lévi-Yitshak déchira lacte: Berditchev, pourquoi Berditchev? Ecris: le mariage aura lieu à telle date à Jérusalem, sauf si le Mashiah nest pas encore arrivé, dans lequel cas, la cérémonie sera célébrée à Berditchev.

Jérusalem demeure au-dessus de toutes nos controverses car elle la capitale de la nation. Cest la capitale juive historique, cest la capitale de lesprit hébraïque, cest la capitale de léternité hébraïque. Elle doit être un exemple pour tout le pays et pour tout le peuple car Jérusalem nappartient pas seulement à ce pays, mais à tout le peuple juif.

David Ben-Gourion

Lhomme possède 248 membres et 365 nerfs de même que les 613 lois de la Torah comprennent 248 positifs et 365 interdictions. Quant à Jérusalem, elle est citée dans le Tanah 614 fois. Jérusalem lemporte donc sur lhomme en un point. Sil est intelligent, il pense à Jérusalem le jour et elle se manifeste à lui la nuit.

Shaï Agnon


Le rêve de toutes les générations est enfin réalisé: la ville de lEternel, lemplacement sacré du Temple et le Mur occidental ont été libérés aujourdhui par vous, soldats de Tsahal, qui avez tenu notre serment de tous les temps: Si je toublie Jérusalem, que ma main droite se dessèche. et nous ne tavons pas oubliée Jérusalem, et notre main droite, la main droite de lEternel, a accompli cette rédemption.

Quel cœur ne se réjouirait-il pas, ne chanterait-il pas à lannonce de ce miracle?

Nous sommes fiers de vivre lheure la plus glorieuse et la plus noble de notre histoire. Et à toutes les nations du monde nous voulons proclamer que, respectant la paix et la justice, nous protégerons, avec dignité et les honneurs qui simposent, tous les lieux saints, de toutes les religions, de tous les peuples, et que leurs portes seront ouvertes à tous les croyants.

Grand Rabbi Goren

Proclamation lue après la libération du Kotel

Je me souviens avec amusement du moment où nous le cherchions, le mur. Nous courrions là-bas, une bande de soldats essoufflés, perdu sur le mont du Temple, à la recherche dun immense mur de pierre. Nous ne nous étions même pas arrêtés pour voir la Mosquée dOmar, que nous navions jamais vue daussi près. En avant, en avant!

Nous passons les portes très rapidement, quand soudain tous sarrêtent net, bouche bée il est là, face à nous, grand et gris, silencieux et immobile: le Kotel. Il me semble que je nai jamais ressenti une telle émotion quune seule fois, lorsque, enfant, mon père mavait approché de larmoire sainte qui contenait le livre de la Thora.

Témoignage dun soldat

Jérusalem est, depuis le 7 juin 1967, 28 Iyar 5727, une lumière allumée dans le cœur dIsraël et des juifs du monde entier, une lumière droite et verticale, transcendante à la broussaille de lhistoire horizontale, une lumière dont léclat demeure, irréversible, qui brûle et ne se consume pas, comme la flamme du buisson ardent.

A Jérusalem nous sommes aujourdhui les témoins dun tikun (perfectionnement) de caractère prophétique, mystique et messianique.

André Neher

Jérusalem: la face visible et secrète, le sang et la sève de ce qui nous fait vivre ou renoncer à la vie. Létincelle qui jaillit dans le noir, le murmure qui traverse les clameurs dallégresse, de bonheur. Pour les exilés, une prière. Pour les autres, une promesse. Jérusalem: cité qui miraculeusement transforme tout homme en pèlerin, nul ne peut la visiter et sen rester inchangé.

Elie Wiesel

Le message à transmettre:

Expliquer ce quest véritablement le Kotel et pourquoi il est devenu un symbole et un pôle pour le judaïsme de Galout.

Des idées pour sinspirer

But:

Conduire les hanihim en erets Israël, au cœur de Jérusalem, dans la vieille villle. Les hanihim doivent sentir quils ont fait le voyage et quils sont réellement face au Kotel.

Déroulement de la Péoula:

  • Séparer le shevet en plusieurs groupes. Donner à chaque groupe un texte qui parle du Kotel. La seule chose, cest que les mots murs dexil, mur occidental, mur des lamentations,kotel, auront été effacés au préalable. Ce sera aux hanihim de trouver les mots manquants et de comprendre de quoi il est question. Ils liront ensuite chacun les textes quils auront reconstitués.

Un des madrihim est déguisé en guide israélien (t-shirt, casquette, lunettes de soleil). Il explique son dilemme aux hanihim: demain, il reçoit un groupe de touristes français à qui il va faire découvrir le Kotel. Ces touristes font partie dun programme réservé à ceux qui ne sont encore jamais venus en Israël. Lémotion et lexcitation sont grandes. Seul problème, notre guide ne dispose que de quelques minutes pour leur parler du Kotel. Il ne pourra pas raconter à son groupe TOUTE lhistoire du Kotel. Il doit choisir une partie. Il demande conseil aux hanihim. Ceux-ci sont divisés en plusieurs équipes et chacune dentre elles défend une partie de lhistoire du Kotel. Il faut faire en sorte que des données historiques soient proposées aux hanihim, afin quils puissent en discuter et réfléchir. Les équipes peuvent saffronter en argumentant, en jouant des mises en scènes, en racontant leurs premières fois au Kotel (où sils ne lont jamais vu comment limaginent-ils).

" ,

"

''

Si je toublie Jérusalem, que ma droite moublie

Que ma langue se colle à mon palais si je ne me souviens pas de toi

Si je ne mets pas Jérusalem au dessus de ma joie

Psaumes 137



Recursos relacionados pode ser encontrada em:
» Todas > Historia > Geral
» Todas > Terra de Israel > Lugares em Israel > Jerusalem
» Todas > Historia > De 1948 aos dias de hoje
Visitor Comments: