Le Bné Akiva,

Detalhes do ficheiro:

Recurso Tipo: Peula - Atividade em: French
Idade: 8-15
O tamanho do grupo: 5-20
Tempo estimado: 60 minutos

Mais detalhes...

Baixar

Baixe este arquivo (318 KB)

Comentários e críticas

Estatística:
Visto: 7278
Transferido: 1133

Rated 85 times
Add this file to your personal library.

Será que você baixar esse arquivo e você tem algo para compartilhar?
Este é o lugar!


Objetivo de Recursos

Faire comprendre aux hanihim quils appartiennent à un grand mouvement, à lintérieur duquel nous sommes tous unis.



Recurso Conteúdo

Le Bné Akiva,

un mouvement qui nous rassemble


Homer:

I- Le Bné


Le Bné Akiva est le plus grand mouvement de jeunesse sioniste au monde. Il est actif dans plus de 35 pays et compte plus de 50 000 membres en Diaspora (dans les quatre coins du monde!) et 80 000 membres en Eretz Israël.

Nous défendons le fait que la réalisation complète de la Thora passe par lunion du peuple dIsraël en Eretz Israël.

Cest un esprit pionnier qui nous a donné naissance et continuons de prôner le travail de la terre dIsraël et limplantation dans les territoires faiblement peuplés dIsraël.

II- Coin dhistoire:

Le Bné Akiva est crée à la fin des années 1920, après la 1ère guerre mondiale.

A cette époque, la Ligue des Nations a accordéle mandat britannique sur la Palestine. Les pionniers juifs en Israël ont à ce moment du mal à se construire économiquement. Dès lors, la question de la spiritualité juive se pose chez les haloutsim. Ces derniers font partie de la 3ème Alyah (1919/1923).

Alors que les ouvriers au pouvoir sont de plus en plus lalaïques, se forme le Hapoel Hamizrahi, qui appartient au Mizrahi, mouvement politique existant depuis 1901.

Son idéal: "La terre d'Israël, pour le peuple d'Israël, selon la Torah d'Israël."

Finalement, le Hapoel Hamizrahi conquiert la raison de certains non-religieux à lépoque, et le mouvement sioniste religieux pour les jeunes se forme: Un mouvement de haloutsim basé sur la Torah.

III- Le Semel:

Le semel, linsigne du Bne Akiva symbolise lharmonie qui existe entre la Thora et la Avoda. Ceci du fait que le Bne Akiva prône la réalisation dune synthèse entre ces deux valeurs fondamentales.

Il est composé :

a) Des tables de la loi : Symbole de la Thora. Nous exprimons notre volonté de reconstruire le pays sur les bases des commandements de la Thora. Les louhot sont au centre du dessin comme au centre de nos préoccupations.

b) La faux et la fourche : Symboles du travail. Ces outils montrent que lon ne peut vivre sans travailler.

c) Les lettres: La Thora et le travail sont liés. Voilà la raison pour laquelle, sur linsigne, nous voyons les lettres Tav (Tora ) et Ayin (Avoda).

d) Lépi de blé et la branche dolivier : ils nous rappellent la mise en valeur de notre terre qui sest mise à refleurir depuis les premières Alyots des années 20.

e) Le ruban : Symbole de lunité, il y est inscrit les mots Bne Akiva et il fait apparaître le lien qui unit des milliers de haverims dans le monde entier.

IV- La houltsa:

En portant la houltsa, on ne subit pas une contrainte, mais au contraire, on sidentifie à un idéal. Le fait que le madrih porte la houltsa procure de la fierté et le sentiment dappartenir à un même mouvement, de par son engagement et son esprit haloutsique, le hanih doit parvenir à mériter sa houltsa (même racine!).


La houltsa peut également être comprise comme une réaction contre le monde de la mode. Permettant de ne plus faire de différence entre les madrihim les mieux habillés et ceux qui le sont moins, la houltsa détruit également les différences auxquels conduisent les modes vestimentaires. Ce phénomène est beaucoup plus important quil ny parait.

La houltsa représente une identification à lidéal de vie simple et dépouillé de tous ornements superflus.

La houltsa existe en deux couleurs : bleu azur pour la semaine et blanc pour le shabbat et les fêtes.

V- Le kiff:

Le Bné Akiva, en plus dêtre un mouvement qui nous rassemble et dans lequel nous partageons des valeurs, est un lieu convivial, dans lequel nous mangeons, nous nous amusons, nous rencontrons nos amis Et cest à travers toutes les Péoulot que les hanihim apprennent énormément sur des sujets divers et variés.

Message à transmettre:

Faire comprendre aux hanihim quils appartiennent à un grand mouvement, à lintérieur duquel nous sommes tous unis.


Idée de Péoula:

Hevraya Alef:

On organise 3 parcours du combattant, lors desquels les hanihim gagnent différentes choses:

- Des éléments du Semel, quils commentent quand ils les reçoivent quils auront ensuite à recomsé comme un puzzle

- Une photo de houltsa

- Des noms de pays (dans lesquels de trouvent le Bné) très divers.

- Un drapeau dIsraël

- ()

Au fur et à mesure, ils recoltent différents papiers.

A la fin, on leur demande de les ranger dans une boîte Bné Akiva ce qui selon eux, correspond au Bné, et on leur explique quon appartient tous à un grand mouvement.

Hevraya Beth:

Zapping de télé spectaculaire!

Sur la 1, un défilé de mode, des houltsot très en vogue, bleu et blanche, avec commentaires de madrihim en personne!

Sur la 2, la météo: une grande carte du monde sur laquelle il y a un soleil au niveau de chaque snif du Bné. Les téléspectateurs doivent réagir! Quest ce que relie ces régions du monde en ce samedi 27 octobre?

Sur la 3, la chaine histoire: un documentaire sur les haloutsim, joués par des hanihim que lon prépare pendant une page de pub.

Sur la 4, le 1 contre 100, un homme dans la télé est face à 100 personnes du public. On leur pose des questions sur le Semel, couleur, éléments, etc Au fur et à mesure, des éliminations!



Recursos relacionados pode ser encontrada em:
» Todas > Bnei Akiva > Geral
» Todas > Bnei Akiva > Ideologia
» Todas > Bnei Akiva > Pessoas
» Todas > Bnei Akiva > Tora Ve Avoda
Visitor Comments: