Le Bné Et Les Autres

Detalhes do ficheiro:

Recurso Tipo: Peula - Atividade em: French
Idade: 8-14
O tamanho do grupo: 5-20
Tempo estimado: 60 minutos

Mais detalhes...

Baixar

Baixe este arquivo (31 KB)

Comentários e críticas

Estatística:
Visto: 6599
Transferido: 1051

Rated 85 times
Add this file to your personal library.

Será que você baixar esse arquivo e você tem algo para compartilhar?
Este é o lugar!


Objetivo de Recursos

But de la Péoula:

Après avoir parler du Bné Akiva, de ses idéaux: Thora VéAvoda, et du rapport de chacun avec le Bné, nous entamerons une péoula sur un troisième point important lié au Bné: le Bné et la communauté. Le but étant de faire réfléchir les Hanihims sur le rôle du Bné au sein de la communauté: Quelles sont nos obligations envers les autres ?


Recurso Conteúdo

Le bné et les autres

But de la Péoula:

Après avoir parler du Bné Akiva, de ses idéaux: Thora VéAvoda, et du rapport de chacun avec le Bné, nous entamerons une péoula sur un troisième point important lié au Bné: le Bné et la communauté. Le but étant de faire réfléchir les Hanihims sur le rôle du Bné au sein de la communauté: Quelles sont nos obligations envers les autres ?

Hevraya aleph:

Intro:

Le Madrih fait passer une photo dune fille qui pleure et pose la question: Pourquoi pleure-t-elle à votre avis? Que lui est-il arrivé? Où sont ses amis?

Déroulement:

1. Le madrih commence à raconter lhistoire.

Notre histoire est en exemple, tu peux raconter ce que tu veux à la place. Il sagit dune fille qui souffre dune maladie qui la fait beaucoup grossir. Sa classe est nominée pour une compétition sportive où tout le monde est sûr de remporter un prix. Sarah est la cible de la classe qui se moque delle et lui invente des surnoms. En sport elle nest pas très douée et elle fait beaucoup defforts pour sentraîner à la compétition. Le jour du concours, qui avait lieu dans lécole adverse, et tout autour du terrain était installé le public. Soudain lors dune étape où Sarah était en train de perdre, une personne du public cria aller la grosse, cours plus vite!. Tout le public se mit à rire et Sarah quitta le terrain en pleurant. Toute léquipe compris en la voyant ce que Sarah endurée chaque jour. Ils décidèrent daller la consoler et lui demander de reprendre le jeu.

Cest alors quen pleine partie de Basket, elle glisse sur le ballon et tombe. Le public rie aux éclats et un élève de lécole adverse crie elle va faire un trou dans notre terrain. Les rires devinrent de plus en plus fort et tout le monde semblait apprécier la blague. Cest alors que léquipe de Sarah décida darrêter la compétition.

Le Madrih arrête au moment où le groupe a décidé darrêter le jeu. Il interroge les Hanihims:

Pourquoi les enfants ont-ils arrêté le jeu? Nétait-ce pas important pour eux de gagner cette coupe?

Sont-ils responsables de ce qui arrive à Sarah?

2. Suite de lhistoire: Malgré tout ceux qui ont tenté de les convaincre les élèves ont plié bagages et quitté le terrain. Ils rentrèrent à lécole sans coupe mais un sourire de fierté se lisait sur leurs visages.

Demander aux hanihims de deviner la morale de lhistoire.

Conclure sur le fait que la grandeur de cette classe est quil ont soutenue Sarah au moment ou elle en avait le plus besoin. Cet acte est un acte de Kidouch Hachem, car ils ont préféré aider et soutenir leur amie plutôt que de gagner la coupe quils voulaient tant.

Quest-ce que le Kidouch Hachem: insister sur le fait que le Kidouch Hachem nest pas uniquement mourir en faisant un acte héroïque mais simplement le fait de se sacrifier pour un bonne cause. Cest ce quils ont faits dans lhistoire ils ont sacrifié la coupe et la compétition, pour aider Sarah.

3. Le Kidouch Hachem est aussi le fait de donner de sa personne pour ceux qui en ont besoin. Est-ce que nous, en tant que chevet du Bné, nous ne devons pas aussi donner de nous même pour aider les autres?

Nous sommes justement pendant le Hodech Hairgoun, et cest le moment de prendre les décisions pour notre chevet. Faire des propositions avec les hanihims et décider ensemble. Le projet doit être réalisable, et le Madrih ainsi que les hanihims doivent sengager à le mener à bout.

Ex: organiser un dimanche, une collecte de dons ou nourriture pour les pauvres, visite dans une maison de retraite, aider une association juive

Conclusion:

Le Kidouch Hachem cest aussi des petites actions de chaque jour, qui peuvent être réalisées par chacun dentre nous. Le Bné Akiva est un mouvement qui se doit dêtre exemplaire et daider la communauté. Ainsi nous prenons sur nous et nous engageons à mener à bout notre projet.

Hevraya Beth:

But de la Péoula:

Après avoir parler du Bné Akiva, de ses idéaux: Thora VéAvoda, et du rapport de chacun avec le Bné, nous entamerons une péoula sur un troisième point important lié au Bné: le Bné et la communauté. Le but étant de faire réfléchir les Hanihims sur le rôle du Bné au sein de la communauté: Quelles sont nos obligations envers les autres ?

Introduction:

Présenter aux hanihims des petites histoires qui décrivent un Kidouch Hachem et/ou un acte héroïque mais chacun sous un autre angle(le principal étant que quelquun se sacrifie pour le Klal, mais pas dans le sens mourir).

- Un hayal à larmée se sacrifie pour sauver les autres soldats.

- Un personne qui annule sa sortie cinéma, pour aider un voisin qui a des difficultés scolaires

- Sarah va voir tous les dimanches des personnes âgées, alors que tous sortent entre copains.

- Les Maccabims décident de ne pas rester cachés et de se battre.

Etc

Question: quel est le point commun entre ses histoires?

Déroulement:

1. En effet dans toutes ces petites histoires, le héros se sacrifie pour quelquun dautre. Tous ont surmonté leur propre volonté pour penser aux autres. Tous ont fait une forme de Kidouch Hachem.

2. Puisque nous sommes dans le Hodesh Hairgoun réfléchissons sur le rôle du Bné par rapport aux autres.

Doit on dabord penser à nous, à nos besoins, à nos activités, puis après penser aux autres? Quelle est notre priorité? Ecouter les différents avis.

2. Mettre par terre des dessins des cercles qui représentent le Bné Akiva et la communauté, et demander au hanihims de dire à leur avis, quel dessin représente la situation actuelle, et un autre dessin la situation idéale et expliquer.


Exemple:


4. Comme nous lavons vu au début, le Kidouch Hachem nest pas seulement mourir pour la bonne cause, mais il est accessible à tous. Que pouvons nous faire, notre chevet afin de nous investir dans la communauté? Écouter les propositions des Hanihims et décider ensemble.

Conclusion:

Notre mouvement doit montrer lexemple et à travers ses actions faire du Kidouch Hachem. Ainsi comme les Maccabims nous sommes plus forts unis, et nous décidons ensemble.



Recursos relacionados pode ser encontrada em:
» Todas > Bnei Akiva > Geral
» Todas > Bnei Akiva > Ideologia
» Todas > Bnei Akiva > Pessoas
» Todas > Bein Adam LaChavero > Geral
» Todas > Bein Adam LaChavero > Dinamicas de Grupo
Visitor Comments: