Souviens Toi De Ce Que T'as Fait Amalek

Detalhes do ficheiro:

Recurso Tipo: Peula - Atividade em: French
Idade: 8-16
O tamanho do grupo: 6-20
Tempo estimado: 60 minutos

Mais detalhes...

Baixar

Baixe este arquivo (72 KB)

Comentários e críticas

Estatística:
Visto: 7300
Transferido: 1307

Rated 78 times
Add this file to your personal library.

Será que você baixar esse arquivo e você tem algo para compartilhar?
Este é o lugar!


Objetivo de Recursos
  • Réfléchir sur la mémoire et ce que ça veut dire souvenir.

  • Savoir pourquoi il est important de se souvenir.

  • Apprendre quon est obligé de se souvenir dAmalek, et de ce quils ont fait.


Recurso Conteúdo

A la veille de le passage suivant est lu à la :

   

()         :

()              :

()   '        '             :

Souviens-toi de ce que ta fait Amalek, lors de votre voyage, au sortir de lEgypte;

Comme il ta surpris chemin faisant, et sest jeté sur tous tes traînards par derrière. Tu étais alors fatigué, à bout de forces et lui ne craignait pas D .

Aussi lorsque lEternel, ton D, taura débarrassé de tous tes ennemis dalentour, dans le pays quIl te donne en héritage pour le déposséder, tu effaceras la mémoire dAmalek de dessous le ciel: ne loublie point.

Dans ce passage, lordre nous est donné de détruire la descendance d à jamais. Cest assez étonnant de trouver dans notre qui est définie comme une , une de vie, une demande aussi dure.

Pour mieux la comprendre, il nous faut se replonger dans lhistoire et essayer de définir ce que le terme représente vraiment.

Juste après la sortie dEgypte, alors que les viennent de franchir la mer rouge, le peuple d vient et combat le . Ce peuple nest pas le seul qui va se lever pour essayer de détruire le mais il a la particularité dêtre le premier. En effet tous les autres peuples viennent dentendre les prodiges qu' a fait en Egypte: les dix plaies, louverture de la mer rouge et la noyade des Egyptiens.

Tous reconnaissent alors la grandeur de la main d' et la redoutent. Ils nosent pas faire la moindre chose au peuple choisi par ', le . , lui, a compris cet effet de paralysie et décide de briser le premier la glace. Alors que le peuple vient de commencer sa route vers le , il les attaque.

Les ont comparé sont action à une personne qui se dévouerait pour rentrer en premier dans un bain deau bouillante: elle sait quelle va se brûler, mais enmême temps, leau va se refroidir et les personnes suivantes pourront se baigner plus facilement.

Lors de la sortie dEgypte, tout le monde craignait le en raison des miracles d', personne nosait les défier. , lui, décide de montrer que ce peuple nest pas immortel et quon peut encore leur déclarer la guerre. En faisant cette acte, non seulement il donne lexemple mais il fait preuve dinsolence envers ': il se croit capable de tenir tête au Créateur.

Une autre attitude particulière à est sa volonté de détruire le même sil sait que cela va entraîner sa perte. Cest un comportement que lon va retrouver plusieurs fois dans lhistoire: la haine du peuple juif est tellement grande quelle passe avant la survie de ceux qui les attaquent. On peut citer lexemple de lAllemagne Nazie: elle continua de mobiliser les trains pour lextermination des juifs au lieu de permettre aux soldats de renforcer les bataillons en pleine guerre. La priorité fut donnée aux massacres et non plus à la possibilité de victoire.

Trois nous sont ordonnées à partir d.

La première est de ne pas oublier ce quil nous a fait: .

La seconde est de sen souvenir: .

Le commentateur explique la différence entre les deux verbes. Il nous apprend quil a ne pas oublier, c'est-à-dire ne pas rester indifférent face à une situation qui ressemble. Lexemple donné par doit rester dans notre mémoire en permanence. Nous devons aussi avoir une autre attitude: perpétrer la mémoire: rappeler et raconter ce que lon nous a fait. Cest une manière plus active que le premier verbe.

Il résume son idée par le schéma suivant:

=

=

Enfin, la troisième est de détruire le nom d , ainsi que toute sa descendance et tous ses biens. Cette fait partie des trois que le   doit effectuer en arrivant en  .

"     ,    ,     ,    ."

' '

Trois ont été ordonnées à lors de leur entrée dans la Terre (dIsraël), la première de se proclamer un roi, la seconde de détruire toute la descendance d et la troisième de construire le .

Le '' nous apprend dans ses que cest au roi d que revient le devoir de détruire le peuple d (" ). Cest ainsi que quand est proclamé roi, un de ses premiers rôles est de détruire . Il va échouer à sa tâche en laissant en vie le bétail du peuple ainsi que leur roi, .

est le descendant de et est celui d. Lhistoire de est loccasion pour de réparer une partie de la faute de son aïeul.

Nos nous enseignent quaujourdhui il est dur de distinguer qui est vraiment un descendant d. Ce qui peut être sur cest quil faut se souvenir de lui, et enseigner ses actes.

Quelques documents:

  •    "   

     ,    ,     ,    ,    " (  )   '   '     ,          ,      ,        - ['],       ',             ,        '     ',       [],         []  '   ,             '.

  •     /    109

  ( ),   '      '  "    ,               "        "   .  "               .

  • "       

      ,         ,  ,      ,                  .

Des idées pour sinspirer

But:

  • Réfléchir sur la mémoire et ce que ça veut dire souvenir.

  • Savoir pourquoi il est important de se souvenir.

  • Apprendre quon est obligé de se souvenir dAmalek, et de ce quils ont fait.

Déroulement de la Péoula:

Première partie de la péoula:

Jeux de mémoire:

1. Memory plusieurs cartes avec des dessins ou des mots en double, toutes à lenvers par terre. Il faut tourner deux cartes, et retrouver deux qui correspondent.

2. Je vais en Israël et je prends - le premier hanih commence avec un objet qui commence avec un a, et puis le deuxième continue avec un objet en b et repete lobjet en a du premier hanih.

3. Objets  Le madrih place plusieurs objets par terre ou sur une table et les hanihim ont 30 secondes pour regarder ce quil y a. Puis, le madrih recouvre les objets et les hanihim doivent lister ce quil y avait. Autre version: quand les objets sont couverts, renvoie un des hanihim (qui pense quil se souvient de tous les objets) de la salle, et enlève un ou deux des objets. Puis rappelle le hanih en dehors et découvre les objets. Il doit deviner le(s)quel(s) manque(nt).

4. Photos- le Madrih montre une grande feuille avec plein de photos collées de partout, (découpées dans les journaux ou autres magazines) et après lavoir montrée quelques instants, les hanihims doivent se rappeler dun maximum dimages et de détails.

5.

Deuxième partie de la péoula:

Entre ou après les jeux, on discute un peu ce que signifie le souvenir.

Commence par demander aux hanihim quel est leur premier souvenir, et pourquoi ils sen souviennent. (Un autre jeu est de passer de hanih au hanih en disant Quand javais 0 ans, jai faitQuand javais un an jai faitetc. Chacun donnera un souvenir de son enfance.)

La deuxième question à poser est sil y a quelque chose, un événement dont tout le monde se souvient, mais toi tu narrives pas à ten souvenir. Que ressens tu? Pourquoi est-il important de se souvenir? Dans quelles circonstances est-il important?

Maintenant on lit le texte de la parachat zakhor:

 ,  -  , ,  .    ,   - --,  ;  , .    '   - ,   ,-    -- - ,  ; , .

Souviens toi de ce que ta fait Amalek, lors de votre voyage, à la sortie dEgypte. Comme il ta surpris sur le chemin, et sest jeté sur tous les faibles par derrière. Tu étais alors fatigué, à bout de force, et lui ne craignait pas D . Aussi, lorsque lEternel ton D, taura débarrassé de tous tes ennemis aux alentour, dans la pays quIl te donne en héritage, pour le posséder, tu effaceras le souvenir dAmalek de dessous le ciel, ne loublie pas.

Pourquoi doit-on se souvenir dAmalek? Quest-ce quils ont fait?

Quest-ce que cest que le danger si on ne sen souvient pas?

Pour les aider à répondre, racontez lhistoire aux hanihims:

Il y a deux ans, les amis faisaient un tiyoul. Un dentre eux, Moshé, soccupait du plan. Les amis se sont perdus pendant deux heures.

Aujourdhui, les amis décident de faire un autre Tiyoul. Tout le monde se dispute alors de qui soccupera du plan.

Moshé veut aussi. Il y a quelques amis qui se souviennent de la dernière fois, et dautres qui ne sen souviennent pas.

Proposez aux hanihims de représenter la scèneLaissez-les se disputer jusquà que quelquun dise souvenez vous de ce qui sest passé la dernière fois!

Ainsi nous voyons que lorsque nous nous souvenons des événements, nous évitons de faire des erreurs à nouveau. Lorsquun peuple se souvient de son passé, il sait quel est son but, la direction dans laquelle il doit aller.

Pour les plus grands,proposez un tableau (sans les réponses), et demandez aux hanihims de choisir une case et de répondre:

INQUISITION

DESTRUCTION DU 2nd TEMPLE

ESCLAVAGE EN EGYPTE

SHOA

Quand?

1492

3839 ou+70

2448 ou-1312

1939-1945

Où?

Espagne, Portugal

Jérusalem

Egypte

Pays dEurope

Citez des noms liés

Isabelle la Catholique

Les Marranes

Titus, Rabbi Akiva,

Moché,Myriam Pharaon, Aaron

Hitler, Anne

Franck, Schindler .

Déroulement de lhistoire

Ils ont obligé les juifs à se convertir au catholicisme, ou à quitter le pays, sinon ils étaient tués.

Titus, roi de Rome, a détruit le temple, après la révolte de Bar Cohva

Esclavage des juifs,

Les nazis,

les ghettos, les camps..

Conclusion:

Faire réfléchir les hanihims sur le souvenir, de quoi se souvient on? Pourquoi se rappelle t on mieux de tel ou tel évènement?

Puis après en avoir discuté avec les hanihims, expliquez que plus les choses sont proches de nous, plus on sen rappelle, plus cela nous touche, ou plus on en parle cest pourquoi on se rappelle plus de détails de la shoah, que de linquisition, par exemple. Le temps agit aussi sur les sentiments, et lorsque lon a moins de sentiment, on oublie Des lors nous fixons des dates précises pour se souvenir: les fêtes, les jours de jeunes, les lectures dans la Thora nous vivons nos souvenir au cours de chaque fête, de leur symbole, les chansons, les histoires

Ainsi nous voyons que comme il ny a pas de jour spécial pour se souvenir de linquisition, nous ne connaissons pas grand chose à ce sujet alors que la sortie dEgypte qui a eu lieu il y a beaucoup plus longtemps, nous connaissons énormément de détails.

Cest la raison pour laquelle nous lisons cette Paracha avant Pourim.

La Mitsva de se souvenir dAmalek est une Mitsva Déoraita (de la Thora) que nous réalisons jusquà nos jours. Cest pourquoi nous restons silencieux lors de cette lecture à la synagogue afin de ne pas rater un seul mot.



Recursos relacionados pode ser encontrada em:
» Todas > Judaismo > Identidade Judaica
» Todas > Torah > Porcao Semanal > Leituras especiais > Parshat Zachor
» Todas > Festivais Judaicos > Purim
Visitor Comments: